(TAL101) Tristen

Retour à Berlin pour ce 101ème podcast enregistré par Tristen, que vous avez peut être vu sur Paris à la Machine début décembre ou au Summercamp de Jekyll & Hyde l’été dernier. Maik Pechtold de son vrai nom est un producteur très talentueux mais qui se fait néanmoins plutôt rare et reste assez discret. Deux très bons morceaux (Current et Along These Strings) parus sur White, le label d’Oskar Offermann, un autre sur une compile de Falkplatz Limitiert et une poignée de remixes/edits forment sa très courte discographie. Aux dernières nouvelles, il travaille aussi à mi-temps chez Native Instruments et passe une bonne partie de son temps à s’occuper de son label Aim, dont on vous a très peu parlé mais qu’on affectionne énormément sur Trace A Line. S’il n’a sorti qu’un seul edit dessus, il y a invité la plupart de ses potes qui ont participé aux dix sorties, étalées sur les trois dernières années. A tour de rôle, Oskar Offermann, Moomin, Christopher Rau, Oliver Deutschmann, Jacques Bon, XDB et Analogue Cops sous leur alias OCP ont ainsi tous contribué à façonner l’esprit du label qui se trouve quelque part entre l’intensité techno et la mélancolie deep house, dans une esthétique qui se rapproche quelque peu de Dial, White et Smallville.

En attendant de voir ce qu’il nous reserve pour cette nouvelle année, Tristen nous a offert ce mix d’une heure, dans une ambiance naturellement très smooth et impressionnant de par sa maitrise du groove et de la technique. À réécouter en boucle.

______________________________________________

Back to Berlin today for our 101st podcast recorded by Tristen, that you may have seen play in Paris at the beginning of December at La Machine or for Jekyll & Hyde’s Summercamp session last summer. Tristen, whose real name is Maik Pechtold, is a very talented producer but still quite rare and discreet. Two great tracks (Current and Along These Strings) released on Oskar Offermann’s label White, another on a compilation by Falkplatz Limitiert and a handful of remixes / edits form his very short discography. At last, he also works part-time at Native Instruments and spends much of his time caring for his own imprint Aim, which we didn’t talk very much about although it’s one of our favorite labels here at Trace A Line. And as he only released one edit on it, he invited most of his friends who participated to the ten releases spread over the last three years. Oskar Offermann, Moomin, Christopher Rau, Oliver Deutschmann, Jacques Bon, XDB and Analogue Cops under their alias OCP have all helped shape the spirit of the label that is somewhere between techno intensity and deep house melancholy, in an aesthetic that is somehow close to Dial, White and Smallville.

As we’re waiting to see what Tristen’s got in store for us this year, he gave us this one hour mix, in an naturally very smooth atmosphere and impressive in its knowledge of groove and technique. This one is on repeat…

Download here : (TAL101) Tristen – 31.01.2013

2 Comments
  1. Faux Effet says:

    Great!

  2. Ledam says:

    Il maitrise bien son beat le bougre

Leave a Reply