(TAL131) Mush

Aussi actif que discret, Olivier aka Mush est une valeur sûre de ce côté de la France. Il s’installe à Lyon l’an dernier après avoir ouvert le disquaire Chez Emile avec deux collègues. Proposant un beau catalogue de références depuis cet hiver, la boutique fédère les technophiles tout en mettant en avant les disques lyonnais. Avant de concrétiser ce projet, Olivier a fondé en 2010 un label à son image, Sharivari, en résonnance avec le morceau fondateur de A Number of Names. La structure brille par la constante qualité de ses disques (une bonne dizaine) et a entre autres accueilli KiNK, Paolo Rocco ainsi que de belles rééditions (Paul Johnson, Ian O’Brien, etc.). Une bonne occasion d’évoquer le prochain opus, qui convie un classique de Nick Holder et une collaboration entre Microphunk et Houseriders.

Derrière l’activiste se cache aussi un producteur à la force tranquille. Mush a remixé des pontes du genres – Juan Atkins, Kai Alcé – avant de publier deux EP sur Night Vision, le label de Orlando Voorn. L’an dernier, un nouveau disque d’Olivier est paru sur l’empreinte parisienne Technorama : The Descent, qui comporte un remix de Rolando. Au programme, une Techno rigoureuse et rondement menée, Jack et hypnotique.

Ce podcast est le dernier mix de Mush mis en ligne depuis son passage en mars à la Boiler Room de Londres, en compagnie de DJ Stingray, Norm Talley, Kai Alcé et Roy Davis Jr. Le set d’aujourd’hui débute par une séance de Funk psychédélique avant de s’engouffrer progressivement dans un 4/4 plus représentatif de ses performances nocturnes. Bonne virée lyonnaise.

_____________________________________________

As active as discrete, Olivier aka Mush is a safe bet on this side of France. He moved to Lyon last year after opening the record store Chez Emile which offers a beautiful catalog of references since this winter, bringing together the technoheads and highlighting the local scene. Before making this happen, Olivier founded the Sharivari label in 2010 in reference to the founding track from A Number of Names. This structure shines through the consistent quality of its releases (a dozen yet) and hosted among others KiNK, Paolo Rocco and beautiful reissues (Paul Johnson, Ian O’Brien, etc..). The next installment will feature a classic from Nick Holder and a collaboration between Microphunk and Houseriders.

Behind the activist also hides a producer with quiet strength. So far Mush has remixed legends such as Juan Atkins or Kai Alce before releasing two EPs on Night Vision, Orlando Voorn’s label. Last year, a new 12″ was released on the Parisian imprint Technorama: The Descent, which features a Rolando remix. The EP delivers 3 powerful and hypnotic techno tracks.

This podcast is Mush’s latest mix online since his Boiler Room set with Kai Alce. The podcast begins with a great session of psychedelic funk before developing into the 4/4 format more representative of his night performances. Enjoy.

Download here : (TAL131) Mush – 23.04.2014

Jeu Concours > Weather Festival 2014

On vous en parlait il y a quelques semaines même si vous étiez déjà tous au courant, la deuxième édition du Weather Festival aura lieu du 6 au 9 juin entre Paris, le Bourget, Montreuil et Bobigny. Inutile de répéter ce qui a déjà été dans ce précédent article, on va plutôt faire un récap de toutes les nouveautés annoncées depuis.

On commence par le blog officiel en ligne depuis le mois dernier, à consulter régulièrement pour vous tenir au courant de toute l’actualité et la préparation du festival à travers des interviews d’artistes, focus sur des labels, playlists et plein d’autres trucs… A noter que le site officiel (vachement bien foutu) est aussi en ligne depuis quelques jours et se révèlera très utile pour toutes les infos pratiques.

Une des dernières news concerne les personnes souhaitant participer à l’organisation du festival en tant que bénévoles, de nombreux postes sont proposés à la billetterie, à l’accueil ou encore au bar… Le formulaire d’inscription est par ici, la date limite est fixée au 20 mai 2014.

Les programmations des quatres soirées Off du 6 juin ont également été annoncées. On retrouvera ainsi Apollonia pour un all night long sur le bateau de la Concrete tandis que le Rex Club accueillera Shackleton, Appleblim et Mondkopf. Le Batofar sera également de la partie avec Funkinevil, DJ Prophet et Walter Mecca pendant que Sonotown et Bastion ambianceront la Machine du Moulin Rouge avec DJ Stingray, DMX Krew, DJ Spider, Voiski et Mix Mup sur le central + XDB, Black Boxx et Jane Fitz en chaufferie.

Dans les toutes dernières nouvelles, sachez également qu’une scène à été ajoutée pour le closing de Bobigny avec Blawan, Ben UFO et Oxyd. L’évènement du Parc de la Bergère est d’ailleurs présenté sur le blog officiel, avec une courte introduction de chaque artiste invité.

▶ Enfin, on en profite pour lancer notre concours pour remporter 2×2 places pour le main event du Bourget ainsi que 2×2 places pour le closing de Bobigny. La sélection des gagnants se fera sur simple tirage au sort, pour participer il suffit d’envoyer votre nom et prénom à Ophélie sur ophelie@tracealine.com, qui se chargera de choisir et contacter les gagnants.

On vous conseille néanmoins de jouer la sécurité en achetant vos préventes dès que possible, elles sont toujours dispos sur Digitick mais sans doute plus pour très longtemps…

(TAL130) Tom Joyce

Les Parisiens ont tout de même le privilège d’habiter une ville peuplée de promoteurs de qualité, motivés par leur passion pour la musique et non par un quelconque appât du gain. Tom Joyce fait clairement partie de cette catégorie depuis qu’il organise les soirées Überbacken à la Java, où il accomplit des merveilles tous les deux mois avec des plateaux novateurs et souvent risqués. En huit éditions il a accueilli la fine fleur de la musique électronique sans jamais oublier les jeunes pousses locales, créant ainsi des line-ups qui réunissent Lowtec et Daniel Savi, Audio Werner et Céline ou Oskar Offermann et le collectif SEML. On attend avec impatience la prochaine prévue pour le 23 mai, et dont les invités seront cette fois nos amis Vester Koza, Sina et Kermit Dee.

Son expérience de DJ et sa collection de disques à en faire pâlir beaucoup lui valent de tourner régulièrement à Paris et en province, mais aussi à l’étranger puisqu’il a déjà eu l’occasion de s’exporter dans plusieurs villes d’Allemagne. Il s’est également lancé dans la production depuis quelques années pour sortir un premier vinyle sur le label berlinois Superb fin 2012, deux morceaux très prometteurs illustrant son amour pour la deep house et les sonorités dub… Le mix qu’il a enregistré pour nous s’inscrit dans la même veine, une heure de groove maîtrisé à la perfection et une tracklist de vrai passionné.

_____________________________________________

Parisians have the privilege of living in a city full of quality promoters, those who do it for the music and not for the money. Tom Joyce is undeniably part of this category since he started his Überbacken parties at La Java, where he works wonders every two months with innovative and often risky nights. In the space of eight editions he’s invited the cream of electronic music without ever forgetting the local young talents, thus creating line-ups bringing together Lowtec and Daniel Savi, Audio Werner and Céline or Oskar Offermann and the SEML crew. We now look forward to the next show scheduled for May 23rd, especially as the guests will be our good friends Vester Koza, Sina and Kermit Dee.

His long experience as a DJ and crazy record collection have enabled Tom to play regularly in Paris or the provinces, and even abroad as he’s already played in several German cities. He also began producing in recent years which led him to release his first vinyl on the German label Superb, two promising tracks illustrating his love for deep and dubby house music… The mix he recorded for us is in the same vein, one hour of perfectly mastered groove and a tracklist that reveals a passionate and fascinating artist.

Download here : (TAL130) Tom Joyce – 13.04.2014

Agenda de la semaine du 7 au 13.04

Certaines résolutions mettent du temps à prendre forme … lorsqu’elles finissent par le faire (un peu comme celle que vous vous étiez faites de ne plus télécharger illégalement les sons que vous (re)découvrez, mes vilains). Du coup, c’est avec un peu de retard que ce petit post hebdomadaire pointe le bout de son nez.

L’idée est simple et peu originale mais bien utile : je vous proposerai chaque semaine une sorte d’agenda « commenté » des soirées que nous vous recommandons, que ce soit dans la capitale ou ailleurs. Et le petit plus, c’est qu’évidemment, on vous offre souvent la possibilité d’y entrer gratos. Sous entendu, passez plus souvent par ici …

- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

JEUDI 10 AVRIL

DDD Release Party – Violence FM & The Hustler @ Le Malibv

- 2×2 Places à gagner -

Pour célébrer dignement la sortie de son EP sur DDD, Violence FM nous invite à un mix techno deep façon Détroit avec des morceaux inédits. DDD aka The Hustler, résident Rinse FM et disquaire à La Source (qu’on ne présente plus) sera également présent à ses côtés.Une bonne mise en bouche pré-week end !

VENDREDI 11 AVRIL 

PHONOGRAPHE CORP présente John Heckle, Perseus Traxx (Live) et Another Pixel

Phonographe, webzine et promoteur de qualité, envahit une fois de plus La Machine pour notre plus grand bien et ça promet déjà d’être une soirée mémorable. John Heckle, dont on se souvient pour son Desolate Figures paru l’an dernier, mixera pour un DJ Set agrémenté d’une 707 dont on sait d’avance qu’il ne nous décevra pas. Perseus Traxx, quant à lui, s’emparera des machines qu’il sait si bien manier pour un live encore et toujours aux sonorités multiples : house, acid house, techno, … De quoi en régaler plus d’un. Et n’oublions pas Another Pixel, de la team Phonographe, qui saura également vous transporter plus loin que vous ne pouvez l’imaginer.

TRESOR BERLIN presents Moritz Von Oswald, James Ruskin, DJ Deep et Marcelus

- 2×2 Places à gagner -

Vendredi marquera également un nouveau passage du mémorable Tresor berlinois et de ses incontournables artistes. Au programme, une semi-improvisation de l’excellent Von Oswald, suivie d’un set techno de Ruskin. Place également à l’underground de notre compatriote DJ Deep pour son premier passage dans les lieux et enfin, à Marcelus, récent résident du Tresor auquel on ne peut que faire confiance si le Tresor l’a fait.

CONCRETE invites Dystopian : Rodhad, Recondite (Live) et Alex. DO

- 2×2 Places à gagner -

La Concrete, elle, continue à nous fournir des line-up de choix comme cette fois-ci en invitant le label berlinois Dystopian afin de rythmer la nuit de vendredi à samedi en compagnie de quelques uns de ses meilleurs éléments aux sonorités industrielles, sombres et mécaniques. Alors, difficile de choisir hein ?…

A la semaine prochaine !

PS : je reçois beaucoup de mails pour me demander si nous allons faire gagner des places pour la Weather … Je vous répondrai simplement : regardez-moi dont la 2nde partie du teaser du festival qui, oui, approche à grands pas … and stay tuned ;)

(TAL129) Mushrooms Project

Changement de décor pour le podcast de cette semaine. Les deux Italiens qui forment Mushrooms Project s’imposent en héritiers de l’aventure baléarique des années 80. Garants d’un son psychédélique et downtempo, Marco et Giorgio ont constitué une belle discographie en quelques années. Après deux EP sur Under The Shade, ils ont posé sur des fiefs du genre : Is It Balearic, Jansen Jardin. Une remarquable cohérence lie ces sorties, influencées par le space rock humide des Idjut Boys et ceux qui ont façonné cette attitude, de Baldelli à Alfredo. Une année riche s’annonce pour le duo, avec notamment une sortie prévue sur le label très fermé Horn Wax en compagnie de Scott Fraser, puis une première apparition sur Claremont 56.
A écouter également, l’album Undergrass paru l’an dernier sur Leng, un de mes disques favoris de ces dernières années. Une excellente porte d’entrée dans l’univers halluciné des Mushrooms Project. Le morceau ci-dessous en est extrait.

Le podcast qu’ils nous offrent pourrait être l’OST de The Beach, tant il transpire à la fois la quiétude et une tension palpable. Une heure de disco lente et progressive, sirupeuse et fourbe. On s’y engouffre en toute impunité.

_____________________________________________

Change of setting for this week’s podcast. The two Italians forming the Mushrooms Project are the legitimate heirs of the 80s balearic adventure, having built a beautiful discography throughout the years with a distinctive psychedelic and downtempo sound. After two Eps on Under The Shade, they put out a few records on some of the genre’s most important imprints such as Is It Balearic and Jansen Jardin. A remarkable consistency links all these releases, inspired by the Idjut Boys’ humid space rock and all those who have shaped this kind of attitude, from Baldelli to Alfredo. A busy year is ahead for the duo as they have a release planned on the very exclusive Horn Wax alongside Scott Fraser, as well as a debut appearance on Claremont 56.
Their album Undergrass released in 2013 is also worth a listen, and definitely stands as one of my favorite albums of the last few years… It is the perfect gateway to anyone seeking to discover the Mushrooms Project’s hallucinatory world, as you will see by listening the track above taken from the LP.

The podcast they made for us could have been the soundtrack of The Beach, as it transpires both tranquillity and some kind of palpable tension. One hour of slow and progressive disco music, syrupy and deceitful… Dive into it with total impunity.

Download here : (TAL129) Mushrooms Project – 02.04.2014