(TAL142) Eliott Litrowski

Eliott Litrowski

Retour du beau temps, retour de la house cette semaine avec Eliott Litrowski, notre invité pour ce 142e podcast teinté d’amour. Digger passionné depuis son adolescence, Eliott s’amuse avec ses vinyles depuis plus de 10 ans désormais ; une décennie qui lui aura permis de s’immerger dans plusieurs styles musicaux, allant du scratch à la drum and bass à ses débuts pour en arriver aujourd’hui à un gros mélange de techno, house acid qui laisse place à beaucoup d’influences funk, disco voir même hip-hop. Un melting pot qui se ressent forcement dans ses sets, tout sauf confinés à un seul genre ; Eliott aime varier les styles en live et c’est ce qui rend chacune de prestations unique. Peu surprenant quand on connait son éducation musicale atypique pour un mec de sa génération ; passé par les Bains Douches et bercé très jeune par les soirées du Pulp, Eliott s’est fait progressivement un nom sur Paris, sa ville natale, mais aussi à Berlin et Bruxelles où il a joué à de multiples reprises. C’est toutefois en France que vous le croiserez le plus régulièrement, aux côtés de collectifs qui lui sont proches tels que Cracki ou Popcorn.

C’est sans surprise qu’on le retrouve également depuis peu à la production, ayant franchi le cap en 2013 avec son premier EP « Confusion Totale » sorti sur Popcorn Records. Un premier essai qui s’est avéré très concluant, une deep house simple mais efficace, remixé de belle manière par Marco Zenker et Vadim Svoboda. Il s’est aussi fait remarquer il y a quelques mois avec un edit brillant du « Prince de la ville » de 113, dispo en free download sur le soundcloud de Cracki. Et c’est justement pour Cracki Records qu’il prépare actuellement un nouveau maxi nommé « Carjacking EP » qui sortira aux alentours du mois de Juin. Un vinyle composé de quatre originaux et dont le petit teasing en mastering nous annonce un gros tube en perspective, à surveiller de très près !

Concernant le reste de son actualité, Eliott sera à Toulouse le 25 Avril ainsi qu’à Marseille le 16 mai, en attendant d’autres dates qui vont surement se confirmer dans les semaines à venir et avant un départ pour Copenhague prévu pour bientôt. D’ici là, nous vous invitons à vous plonger dans ce très joli podcast de 82 minutes qu’il a enregistré pour nous et qui est à l’image de ce qu’il fait le mieux ; expérimenter en mélangeant les genres avec une cohérence parfaite. Merci à lui !

Download here : (TAL142) Eliott Litrowski – 14.04.2015

(TAL141) Théo Muller

Théo Muller

On continue notre tour d’horizon des jeunes acteurs de la scène techno parisienne, avec comme invité pour ce 141e podcast, notre ami et confrère Théo Muller. Ce digger fou, passionné par les vinyles et plus spécifiquement par les gros kicks depuis sa jeunesse, a fait toutes ses classes sur le terrain. Tout a commencé avec l’aventure Midi Deux dont il est le co-fondateur, un collectif qu’on a vu grandir en même temps que nous et réaliser de très belles choses au fil des années. Outre les podcasts atypiques et des reviews toujours justes qui leur ont permis de se lancer à travers internet, c’est surtout sur leur scène rennaise natale que Théo Muller et ses potes ont réussi à s’imposer avec une résidence qui vit encore aujourd’hui et qui affiche sold out à chaque édition. Une vraie performance quand on sait à quel point cela peut être compliqué de fédérer un public en province, d’autant plus sur la durée. À son actif, on peut citer les bookings de Tevo Howard, Levon Vincent, Fred P, Objekt, Trevino ou plus récemment DJ Richard et Borrowed Identity. Mais l’aventure ne s’arrête pas là puisque Midi Deux s’est transformé en label depuis peu, avec le premier EP de Full Quantic Pass, un de leurs protégés, sorti en galette le 11 Février dernier et qui marque le début d’une nouvelle étape pour le collectif rennais.

Depuis, Théo Muller a également fait du chemin en solo, passant par La Machine où il a été assistant de communication, l’agence OOO qui en découle et désormais le Monseigneur, ce nouveau club parisien où il est responsable d’une programmation qui arrive toujours à surprendre. Il devient donc progressivement un touche-à-tout mais nul doute qu’il reste très attaché à sa première passion : pousser des vinyles en club pour ambiancer son public. Le podcast qu’il nous a enregistré aujourd’hui reflète l’étendue de ses goûts en terme de techno ; le kick 4/4 roule sans cesse en arrière fond mais tout les genres y passent, de la virilité club à la douceur deep avec quelques plaisirs house et dub disséminés à droite à gauche.

En attendant de le voir peut être un jour en guest sur une de nos soirées, ce qui n’est probablement qu’une question de temps, vous pourrez retrouver Théo Muller le 20 Mars à Rennes pour la Dance Around 88 aux côtés de Ringard et Calcuta et le 26 Mars à la Java avec Eliott Litrowski, Coni et DJ Charlie. Et vous repasser ce podcast en boucle parce qu’au delà de la technique affichée qui est impeccable, la sélection est judicieuse et vraiment cohérente.

Download here : (TAL141) Théo Muller – 26.02.2015

(TAL140) Dilated Pupils

C’est l’heure du 140ème épisode, et nous sommes fiers de vous annoncer que nous avons dégoté pour l’occasion un mix du mystérieux collectif hollandais Dilated Pupils. Qui sont-ils? Une bande de potes et de beatmakers qui ont décidé de collaborer il n’y a pas plus d’un an, et attention, leur page Discogs a déjà de quoi faire pâlir bon nombre d’entre nous. En l’espace de quelques mois, on a vu défiler pas moins de 6 Eps sur d’excellents labels (comme Fear Of Flying, Mode of Expression, Sol Asylum, Make Sense, etc.) ainsi que deux remix, tous aussi bons les uns que les autres. Libre à vous de tapoter sur vos claviers pour découvrir qui se cache véritablement derrière ce projet, nous n’en dirons pas plus ici.

Le mix qu’ils nous ont enregistré est simplement une merveille qui oscille avec finesse entre Deep House, Dub Techno et Micro House. Il ne fait pas l’ombre d’un doute que vous prendrez autant de plaisir à l’écouter que nous en avons eu.

_____________________________________________

We are very glad to say that we managed to get in touch with the mysterious Dilated Pupils crew for this 140th podcast. Who are they? A bunch of friends and beatmakers who decided to team up no more than one year ago. They released no less than six excellent Eps within a few months, on quality imprints such as Fear of Flying, Mode of Expression, Sol Asylum, Make Sense, etc. Feel free to tap on your keyboards if you want to know who’s really behind this project, becayse we won’t reveal anything else here.

The mix they recorded for us is a marvelous journey between Deep House, Dub Techno and Micro House, and we feel quite confident that you will enjoy this 1 hour mix as much as we did.

Download here : (TAL140) Dilated Pupils – 29.01.2015

CONCOURS – Weather Winter

Après le succès incontestable de la dernière édition estivale, devoir attendre un an pour remettre le couvert semblait trop long pour beaucoup. Les organisateurs du Weather ont ainsi décidé de dédoubler le festival pour nous faire patienter d’ici à l’été prochain. Pour l’occasion, ils nous donnent rendez-vous le samedi 21 février dans un lieu gigantesque encore tenu secret (vous pouvez aller jeter un coup d’oeil sur l’event Facebook si vous voulez un aperçu, certaines personnes semblent avoir découvert le pot aux roses).

Premier aperçu de la salle 1…

Nous savions dès l’annonce de la soirée que nous n’aurions pas à nous en faire pour la programmation, et l’annonce de celle-ci nous a donné raison. Pour réunir le plus d’artistes possibles, deux salles seront à votre disposition :
- d’un côté vous aurez le droit de vous faire casser les oreilles par un bel échantillon du gratin techno, allant de la vieille garde (Robert Hood, Kenny Larkin) à des talents découverts ces dernières années tels que Zadig et François X;

- de l’autre une ambiance plus House avec encore une fois une large étendue de styles et d’âges avec Laurent Garnier, Raresh, un live de Mathew Jonson et Minilogue que nous attendons avec une certaine impatience et les petits nouveaux qui n’en sont déjà plus tels que Lowris.

La diversité est donc au programme de cette première édition hivernale, tant dans les genres représentés que dans la grosse alternance entre DJ sets et Live.

Comme on pouvait s’y attendre, les places ont été prises d’assaut dès les premières heures de mise en vente et l’évènement est maintenant complet. Pour vous éviter de devoir acheter à un prix indécent des places sans doutes fausses à des personnes peu recommandables, on a mis en place un jeu concours qui vous permettra peut être de gagner deux places pour le jour J. Pour participer rien de plus simple, il vous suffit d’envoyer votre nom et celui de la personne qui vous accompagnera sur contact@tracealine.com.

(TAL139) Sina

Photo par Cheyenne Schiavone

Vous l’aurez remarqué et nous en sommes navrés, notre site tourne un peu au ralentit ces temps ci. Pas d’inquiétudes, il ne sera jamais abandonné, la motivation étant revenue en ce début d’année pour vous proposer plus régulièrement de jolis podcasts comme on a toujours aimé le faire. La majorité des prochains épisodes seront axés sur des talents français qui ont toujours eu notre soutien mais qu’on a trop peu mis en avant sur le site par le passé. Et aujourd’hui, c’est notre ami Sina qui s’y colle.

Partie intégrante du collectif Jekyll & Hyde avec lequel il a ambiancé pas mal de clubs parisiens ces dernières années, Sina est également étroitement lié à Subtyl, une bande de potes qui organisent les obscures soirées Lost & Found Soulmate Club à travers tout Paris depuis deux ans maintenant. Mais là où Sina s’exprime le mieux, c’est sans aucun doute derrière une paire de platines Technics. Comme il le dit si bien lui même, Sina est une sorte de storyteller, il enchaine les vinyles et jongle entre les genres comme si il récitait un conte. Au lieu de s’obstiner dans un seul style, il aime mélanger et surprendre ; techno, house, break, dub, acid, tout y passe et sa technique impeccable fait le reste.

Il y a un an presque jour pour jour, il était notre invité pour la deuxième soirée au Batofar, aux côtés de Versalife et Vester Koza. Aujourd’hui il nous a fait le plaisir de sortir ses meilleurs vinyles et nous enregistrer ce podcast magique, dont se dégagent à peu près toutes ses influences. Un vrai bon set rempli de pépites pour bien reprendre nos habitudes, un grand merci à lui.

Download here(TAL139) Sina – 16.01.2015