(TAL010) Oliver Deutschmann

Pour la dixième édition de notre podcast, nous recevons aujourd’hui Oliver Deutschmann, co-fondateur avec Stephen Hill de Vidab Records, qui accueille entre autres des artistes tels que Koljah, Gowentgone (Deutschmann + Hill) ou encore les productions solo de Oliver. L’année dernière il a aussi été aperçu sur Fondation avec Koljah, où les deux compères nous ont délivré un maxi teinté d’une deep house assez sombre. Mais c’est bel et bien en solo qu’il a réalisé ce mix d’un peu plus d’une heure, parfois techno, parfois plus house, mais druggy à souhait tout le long. Oubliez vos produits, Oliver Deutschmann est votre dealer aujourd’hui.

____________________________________________________________

For the tenth volume of our podcast we receive Oliver Deutschmann, co-founder with his mate Stephen Hill of Vidab Records, which has already released stuff from artists such as Koljah, Gowentogone (Deutschmann + Hill) or Oliver’s solo productions. You may also have heard of his Fondation duo release with Koljah last year, where the two friends made a dark deep house EP. But this time, Oliver realized this one hour mix in solo: a mix where techno meets house, offering us a druggy sound all along the hour. Leave your drugs behind, Oliver Deutschmann is your dealer today.

Download here : (TAL010) Oliver Deutschmann – 23.03.2010

4 Comments
  1. Frelon says:

    Le volume est trop bas, même le son a fond on entend pas grand chose, dommage :(

  2. ozenda says:

    « Même avec le son à fond on entend pas grand chose »… Je suis d’accord que le volume (et la qualité) du son est bas mais faut pas exagérer ca s’écoute. Sinon, tous les morceaux hébergés chez vous sont en 192. C’était pas le cas pour le premier article je crois. C’est fait exprès ou c’est une contrainte du site?

  3. walkmAn says:

    Les premiers articles étaient effectivement en 320, mais après recommandations on a opté pour du 192 histoire d’encourager l’achat et de ne pas froisser les labels…

  4. Mucarré says:

    c’est sympa ce petit son, ça « pleuk » un peu trop mais sur un bon set c’est plutôt orgasmique.

Leave a Reply