I think I’m paranoid

Salut ça va? Pour ma part les partiels sont finis depuis jeudi dernier (et mon semestre est fichu depuis jeudi dernier aussi) et je suis en vacances jusqu’à lundi, ça me permet d’en profiter pour me remettre à mixer et écrire des trucs sur le blog. A part ça quelque chose devrait bientôt changer sur TraceALine, je ne vous en dis pas plus pour que le mystère reste entier mais ça risque d’être cool. Bon voilà, pas grand chose à ajouter pour remplir la partie « racontage de vie inutile » de l’article alors autant passer tout de suite à la partie culturelle, la partie musicale quoi.

En ce moment le grand kiff de la rédac’ du blog c’est Mothership, le deuxième label crée par Claude VonStroke depuis bientôt trois ans. Claude dit avoir crée ce label pour pouvoir signer tous les artistes qui ne correspondaient pas vraiment à l’univers Dirtybird, on y retrouve pas mal de duos très talentueux comme Voodeux, Catz ‘N Dogz ou Italoboyz (leurs albums respectifs sont des musts). Moi je vais plutôt vous faire écouter une des premières sorties sur Mothership signée Monty Luke et Tasho, un track selon moi assez représentatif de ce genre baptisé « tech funk » que VonStroke apprécie tant.

Monty Luke & Tasho – Paranoid

J’ai décidé de faire plaisir à tout le monde dans cet article, même aux amateurs de dark techno alors que moi je suis plutôt house vous l’aurez remarqué (mais j’adore la techno aussi!). Bref, voilà un avant-goût de la brand new release de chez Rekids, le label de Radio Slave: ça s’appelle Aberrant, et ne me demandez aucune info dessus parce que je n’ai absolument rien dans mes fiches. En tout cas c’est de la deep techno très sombre et malsaine, le genre de trucs qui vous font vous retourner toutes les 30 secondes si c’est écouté dans le noir, un peu comme Voodeux mais en plus dark.

Aberrant – Kirkbride’s Dungeon

Chez TraceALine on n’est pas que des crevards, on aime bien taper dans la nouveauté parfois et pas poster que des trucs has been que tout le monde a déjà écouté 100 fois. Là il s’agit du dernier bijou du label de Josh Wink, Ovum, qui s’est permis de sortir l’une des meilleures perles house de ce début d’année: le maxi s’appelle Park To The Slope et c’est signé M A N I K, un type pas très connu qui a pourtant reçu de jolis supports de la part d’une looongue liste d’illustres producteurs (Steve Bug, John Digweed, Laurent Garnier ou Luciano pour n’en nommer que quelques uns). C’est de la house comme j’aime, funky mais pas relou, un vrai régal.

M A N I K – Park To The Slope

Maintenant je vais tâcher de faire plaisir aux amateurs de grosse techno qui bourrine avec un track de The Advent & Industrialyzer sorti l’année dernière et qui m’a rendu totalement fou. Ca part dans tous les sens avec des breaks toutes les dix secondes, puis ça reprend, puis rebreak, puis gros kick dans ta face, un peu comme si on était dans un réacteur d’avion en marche…Un track vraiment dingue qui te lamine jusqu’au bout, et mon conseil du jour c’est de l’écouter en augmentant le BPM, ça le rend encore plus fou (vous avez un aperçu de la chose ici).

The Advent & Industrialyzer – Low Box

J’ai été étonné de voir que peu de monde connaissait le morceau qui suit alors que je croyais que son taux de craziness et surtout son clip lui avaient permis de faire un petit buzz chez les amateurs du genre. Et pourtant Slave Of My Mind fait pour moi définitivement partie des classiques de la tech-house, des tracks à ne surtout pas manquer. C’est fait par le grenoblois Kiko, un monsieur qu’on ne présente plus et dont il faut absolument écouter l’album Slave Of My Mind sorti en 2008 sur Different (Motorbass, Alexander Kowalski, Agoria…) ainsi que l’album Midnight Magic si vous aimez les choses un peu plus brut. Je vous préviens, le track qui suit est beaucoup trop fou et aussi fortement addictif (et puis regardez le clip, la fille est vraiment trop belle).

Kiko – Slave Of My Mind

Pour rester fun et bigarré, voilà un autre truc assez récent, ou plutôt pas trop vieux. Remarque on s’en fout que ce soit récent ou vieux, l’important c’est que ça en jette, et là pour le coup ça en jette plutôt pas mal. Si vous êtes amateur de mélodies progressives et qui restent ancrées dans la tête, un peu comme Institute of Shadow de Thomas Muller, vous devriez apprécier. Il s’agit de My Shadow par Tony Lionni sorti sur le label de Len Faki Figure, donc assez élitiste si je puis dire: un track de plus de huit minutes totalement hypnotisant, moi j’en suis accro.

Tony Lionni – My Shadow

Là je vais faire plaisir à ceux qui comme moi sont amateurs de musique électronique aux sonorités africaines. Il s’agit de Yeke Yeke, un titre du chanteur africain Mory Kanté qui a fait l’un des plus gros hits de l’histoire de la musique africaine. Cette chanson a ensuite été remixée à toutes les sauces, y compris par Martin Young qui est l’auteur de ce fabuleux remix « afro-acid » qui date de 1987, on peut dire que c’est une sorte de précurseur de toute cette vague afro-techno qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce remix est aujourd’hui devenu un vrai classique, d’autant plus qu’il reste l’un des titres phares de Richie Hawtin qui a l’habitude de le passer dans ses mixes. Un track magnifique, qui donne le sourire à tous les coups.

Mory Kanté – Yeke Yeke (Afro-Acid Remix)

Je clos cet article avec mon traditionnel bonus de la mort qui tue, et pour changer un peu (ou pas d’ailleurs) je vous offre un extrait du meilleur album du monde, rien que ça! L’album en question s’appelle Tryshasla et c’est de Secede, orfèvre d’une electronica rêveuse aux accents ambient. Cet album est une histoire, puisqu’il raconte le dernier rêve que fait un homme sur son lit de mort à travers onze morceaux tous sublimes et d’une infinie douceur. Ce disque fait d’ailleurs partie de ma liste très fermée des « meilleurs albums que j’ai écouté dans ma vie », et je vous encourage à en faire de même en vous lâchant Leraine (featuring Kettel, un autre grand artiste), un morceau qui en général plaît beaucoup et qui j’espère vous donnera envie de découvrir la suite.

Secede – Leraine (feat. Kettel)

Musicalement vôtre (haha comme ça fait snob).

3 Comments
  1. Arno [Input Selector] says:

    Cool playlist, je connaissait aucun titre !

    De la balle The Advent & Industrialyzer – Low Box !!!

    Et si t’aime les trucs un peu électronica ambiant, écoute ce que fait Life In A Box, c’est un Nantais et il a sorti que des trucs sur des netlabels donc gratos. T’a son album sur notre site ;)

    PS : ton lien pour le MANIK ne marche pas.

  2. Karge says:

    Ouaip c’est réparé. Je vais tester Life In A Box, merci :)

  3. Guilesp says:

    Oh tiens, un Yeke Yeke.
    J’aime les articles de Karge. Merci pour le highlight sur le dernier Tony Lionni, ça change de la soupe pseudo-Detroit qu’il sortait dernièrement.

Leave a Reply