(TAL110) Somaticae

Notre invité du jour remue les bas fonds de la toile depuis quelques semaines, et à juste titre. L’énigmatique Somaticae vient en effet de lâcher la bête Catharsis, premier album maîtrisé de bout en bout. Entre noise, drone et techno industrielle, la musique du jeune français a su attirer les louanges des maîtres du genre, et il n’est pas donc pas étonnant de la voir publiée sur un des labels les plus ambitieux et novateurs que la scène française ait vu naître ces dernières années : In Paradisum, mené par un Mondkopf toujours plus sûr de ses choix artistiques. Que ce soit en solo, ou avec son projet de groupe orienté drone, Insiden, sous lequel il vient de sortir un split EP avec les toulousains de Saåad, publié à la fois sur In Paradisum et sur BLWBCK (un label dont j’aurai l’occasion de vous reparler mais que je vous encourage tout de même vivement à suivre de près), la musique de Somaticae est franche et sans concession. Il est toutefois impossible de le faire rentrer dans une case, un genre prédéfini, tant il semble prendre un certain plaisir à explorer des contrées vers lesquelles trop peu de producteurs osent s’aventurer. Et c’est en véritable esthète qu’il en cartographie les moindres recoins, s’engageant totalement à chaque instant et ne laissant que peu de répit à notre esprit qui en aurait pourtant bien besoin… Mais c’est aussi ça, l’expérience Somaticae.

A l’image de la musique qu’il produit, le set qu’il a enregistré pour nous est difficile à appréhender. Oubliez les carcans de la musique électronique, car vous allez entamer une petite heure de néant total dont vous sortirez épuisés mais grandis. Je ne m’aventurerai pas plus loin dans la description de ce mix tant il me semble intime et introspectif, aussi bien pour celui qui l’a réalisé, que pour tous ceux qui l’écouteront…

_____________________________________________

Our guest of the day has been drawing a lot of attention these last few weeks, and rightly so. The enigmatic Somaticae has finally unleashed the beast « Catharsis », his very well-executed debut album. Somewhere between noise, drone and industrial techno, the music of this French producer quickly attracted praise from the masters of the genre, and it is therefore not surprising to see his music released on one of the most ambitious and innovative French labels of the last few years: In Paradisum, led by the infamous Mondkopf who always seems increasingly confident in his artistic choices. Whether in solo or with his drone-oriented band Insiden, with which he recently released a split-EP both on In Paradisum and BLWBCK (another great label that is definitely worth checking out), Somaticae’s music is frank and uncompromising. It is however impossible to put it in a predefined category or genre, as Somaticae seems to take a certain pleasure in exploring territories where too few musicians dare to venture, mapping each single corner of these unknown lands as a true aesthete…Because that’s also what the Somaticae experience is about.

Just like the music he produces, the podcast he recorded for us is a bit difficult to apprehend. Leave aside everything you know about electronic music because you are about to start an hour of complete void and nothingness that will leave you exhausted but grown up. I won’t go any further in the description of this mix which is clearly a very intimate and introspective piece of music, both for the one who made it, and for those who will listen to it…

Download here : (TAL110) Somaticae – 11.06.2013

Leave a Reply