KATAPULT PARTY & BLUE : OPENING

Ricardo Villalobos est un géant. Un mythe à l’origine lointaine, demi-dieu auquel certains vouent un culte parfois indéchiffrable, mais aux racines profondes. Je ne me suis jamais posé en fanboy ou en adorateur naïf face à son génie, mais il est indéniable qu’en évaluant rapidement l’ampleur de son œuvre, le mélomane puriste tout comme le clubber décérébré se sentent petits. Ainsi je dois rendre à Richard ce qui est à Richard, Alcachofa, Thé au Harem d’Archimède ou encore Independent & Happy plus récemment sont de grandes œuvres d’un idéologue passionné. Sans repasser par la case review, je vous renverrai à celles de nos collègues de SWQW, qui se sont mieux chargés que moi de justifier les innombrables épithètes qu’on accorde au monsieur. Personnellement, je prendrais pour exemple sa réinterprétation d’ECM Records avec son ami de toujours Max Loderbauer afin d’expliquer à ceux qui ne comprendraient toujours pas l’admiration que provoque l’intarissable source créative Villalobos. À l’heure où le DJing, plus de 30 ans après ses premiers pas, est – il ne faut point l’oublier – en proie à de massives récupérations commerciales, Ricardo Villalobos est des rares qui ont su lier volonté artistique et succès commercial, en témoignent les foules qu’il rassemble, je dirais même qu’il unit, à la TimeWarp comme ailleurs.

C’est donc un honneur que de recevoir ce maître des temps nouveaux, cet artisan de la house, en compagnie de deux autres mastodontes du genre, les deux membres de l’élégant Soul Capsule, à savoir Thomas Melchior et Baby Ford,  pour une Katapult chill – y con carne. On était déjà tous remuants d’excitation à l’idée de ce vendredi à l’Electric chez Trace A Line, alors quand on y ajoute l’apéro avec nourriture dès 18h, le record shop ouvert toute la soirée, et des Funktion One devant les chaises longues et la vue panoramique… On remercie bien fort Alex et Laetitia.

Préventes // Event

______________________________________

Mais ce n’est pas tout. Paris réserve aujourd’hui plus d’un tour dans son sac, même quand les sleeve tricks sont déjà assurément beaux. Un nouveau lieu voit le jour, et il va faire grand bruit : la Blue, rooftop de 1000m2, ouvre ses portes ce samedi après-midi pour une before grand luxe sous un soleil qu’on ne savait trop attendre. De 14h à 2h, on retrouvera entre autres Vadim Svoboda, l’expat parisien fan de techno organique et d’expérimentations sonores (ses lives au Supernova parisiennes furent très réputés), Ben Vedren, un des enfants chéris de la Concrete, en b2b avec son compère de chez Minibar Pit Spector, ainsi que les étoiles montantes Pawn Heart, Fareed, Clara et les futurs résidents BLUE Brotherz.

Préventes // Event

______________________________________________

Ce sont donc 2 places que nous avons la chance de vous faire gagner pour la Katapult à l’Electric ce vendredi 7 juin, ainsi que 5×2 places pour la BLUE du lendemain. Pour participer au tirage au sort : envoyez nom + prénom + nom de la soirée à contact@tracealine.com.

Leave a Reply