Interview | Apollonia

Quand trois des producteurs français les plus talentueux s’associent pour créer un label, le résultat se doit d’être à la hauteur. Et force est de constater que depuis la dissolution de Freak N Chic, Dan Ghenacia et ses deux meilleurs potes Shonky et Dyed Soundorom ont plutôt bien remonté la pente, puisque rien ne semble pouvoir les arrêter avec la création d’Apollonia il y a tout juste un an. Les trois mousquetaires de la house made in France enchaînent les dates un peu partout dans le monde, de Fabric à leur résidence estivale au DC-10 en passant par le Panorama Bar, sans oublier leurs sorties toujours bien accueillies et les projets de plus en plus nombreux. On a donc voulu leur poser quelques questions pour ce premier anniversaire, en résulte cette mini interview toute en légèreté et en superlatifs, à lire pour s’évader un peu…

- English Version -

______________________________________________________

Salut les gars, ça va bien ? Vous faites quoi ?
Hello, alors là nous sommes tous les trois en Amérique du Sud pour notre tournée Apollonia, on a été au Mexique pour le BPM Festival puis on a fait Lima, le SRB Brooklyn et Verboten à New York… Il y a vraiment rien de mieux que de partir en tournée avec ses meilleurs potes, et en profiter pour se détendre dans des lieux paradisiaques.

Donc en gros vous avez passé tout l’été dernier à Ibiza, j’imagine que ça doit être une bonne destination pour partir en vacances mais est-ce que l’omniprésence de mauvais clubs et de musique de merde ne devient pas étouffante au bout d’un moment, malgré les quelques bonnes soirées qu’il y a là bas ?
C’est comme partout, il faut chercher un peu pour trouver les bons trucs. Ca fait plus de 10 ans qu’on sort à Ibiza, et franchement on apprécie l’île telle qu’elle est. Tu peux t’y relaxer, bronzer et faire la fête à peu près tout le temps…C’est un lieu vraiment magique et unique en son genre, on avait loué une grande villa l’été dernier et tout était parfait, on pouvait écouter de la musique, produire et réfléchir à nos projets dans une synergie super positive.

Et vous pensez que l’île sera toujours la même dans dix ans ?
Sans doute oui, il y aura d’autre soirées mais l’énergie sera la même. Ibiza est devenue ce qu’elle est aujourd’hui il y a des décennies, et l’atmosphère unique qui y règne demeurera peu importe ce que les gens disent.

Vous êtes tous les trois des habitués du DC-10, où vous avez eu une résidence tout l’été dernier. Les gens qualifient souvent ce club de lieu vraiment unique, avec une énergie toute particulière qu’il est impossible de retrouver ailleurs…
C’est simplement l’un des meilleurs clubs de la planète. Le soundsystem est parfait, les gens dégagent une énergie incroyable et la programmation est toujours au top. C’était un grand honneur pour nous d’y faire notre showcase Apollonia l’été dernier.

Sinon vous avez lancé Apollonia il y a un an environ, un mot pour résumer cette première année d’existence ?
Tout se passe pour l’instant, le label marche à merveille, nous avons sorti 4 EPs pour l’instant et il y en a beaucoup d’autres qui arrivent, donc le premier album de Chris Carrier et Hector Moralez intitulé « Lotus Seven. » On continue aussi notre projet de back2back2back ce qui nous amène à jouer de très longs sets un peu partout dans le monde.

Il y a quelques mois vous annonciez la réédition du classique Underwater signé .G sur Apollonia, ce qui est une très bonne idée vu le prix astronomique du vinyle original sur Discogs…Est-ce qu’il y a d’autres rééditions de ce genre prévues pour bientôt ?
Underwater est un de nos morceaux cultes, il a eu une grosse influence sur nous trois donc c’était important de le réediter…C’est nos racines en quelque sorte, le genre de titre qui a défini notre son. On connaît bien DJ Gregory donc la sortie du vinyle s’est faite naturellement, on prévoit aussi de rééditer un vieux Kerri Chandler avec quelques remixes secrets. Tous les tracks qu’on voudrait ressortir ont une vraie signification pour nous, on les a tous joués des centaines de fois et ils ne quittent jamais notre DJ bag.

Ok, et sinon vous avez d’autres projets ? Un album en trio peut être ?
Dyed et Shonky sont en train de finir leurs maxis solo, puis on devrait passer du temps en studio tous ensemble en février. On va louer un studio pour tout le mois donc on verra ce que ça donne…On avait déjà essayé de faire ça en novembre, et les résultats étaient vraiment bons. La première étape ça va être de sortir un EP sous l’alias Apollonia, mais on voudrait vraiment bosser aussi sur un album un peu plus tard.

En vous écoutant on se dit vraiment que vous avez le meilleur job au monde, Bill Patrick était moyennement d’accord lors de son interview cela dit…
Pour nous c’est clairement le meilleur boulot au monde, on joue la musique qu’on aime dans le monde entier et on fait la fête tout le temps…Donc bon, tu connais quelque chose de mieux? C’est le genre de job qui te donne une grande liberté…

Leave a Reply