Zoom | Silent Servant – Negative Fascination

Presque un an après avoir arrêté d’enregistrer avec Sandwell District, Juan Mendez aka Silent Servant balance son premier long format comme un pavé dans la mare, et attendez vous à des remous. On oublie les supposés tubes house de l’été et on se plonge dans ce que la musique peut offrir de plus froid et angoissant. Même si l’album est relativement court, chaque morceau apporte sa pierre à un édifice qui en ressort indiscutablement très solide… Un premier titre plutôt calme, mais pourtant si prenant, fait monter lentement la pression afin de laisser place à un « Invocation Of Lust » sans compromis qui nous fait comprendre que l’album est lancé et qu’on est pas venu là pour sucer des glaçons. Avec Negative Fascination, Silent Servant expose toute sa dextérité et son expérience dans le monde de la musique électronique à travers plusieurs exercices de style tous brillamment réussis, voguant entre entre une techno brute et industrielle et une ambient plus expérimentale à l’image du très bon « A Path Eternal ». Et s’il brouille les pistes avec ce dernier, c’est pour nous ramener brutalement face contre terre avec « Utopian Disaster (End) » qui vient clôturer l’album, nous rappelant que la techno lourde et hypnotique est tout de même ce qu’il sait faire de mieux…

Il est en tout cas fortement conseillé de prendre un petit déjeuner consistant avant de se lancer à l’assaut de cet album pour éviter d’y laisser quelques plumes. Ce must have marquera fatalement 2012 de son empreinte et parait sur Hospital Productions, label de Dominick Fernow (Prurient / Vatican Shadow), qui a lui aussi fait des siennes récemment sur le très prometteur label Bed Of Nails… On ne saura donc que trop peu vous conseiller de vous procurer Negative Fascination, et d’en parler autour de vous, bande d’égoïstes.

_________________________________________________

01 Process (Introduction)
02 Invocation Of Lust
03 Moral Divide (Endless)
04 The Strange Attractor
05 Temptation & Desire
06 A Path Eternal
07 Utopian Disaster (End)

Leave a Reply