Narcotechno


Playlist à thème aujourd’hui. Vous en avez marre de passer pour un camé auprès de vos potes les moins aguerris à la musique électronique? Et bien j’ai une mauvaise nouvelle pour vous, cela ne va pas s’arranger… Comme le titre le laisse deviner, on s’attaque aujourd’hui à ce que la drogue apporte de mieux à la techno. Boucles hypnotiques en vue, si vous êtes venus chercher votre dose de house homosexuelle, passez votre chemin. Branchez votre meilleur casque, il serait bête d’en perdre la moindre miette…

Rise of the machines. C’est ce qui ressort clairement des 10 minutes de Satori, issu du dernier EP en date d’Etienne Jaumet. Le morceau prend lentement de l’ampleur avec ce son organique qui lui est si cher, déployant petit à petit son armada de machines et délivrant par la même occasion un des meilleurs morceaux sortis sur Versatile cette année. C’est la fin du monde, vous reprendrez bien un peu de mdma avec ceci?

Etienne Jaumet – Satori

On continue avec Donato Dozzy, le type qui peut vous faire oublier votre haine de l’Itale en trois accords. Ce mec a un don pour me tenir en haleine pendant des heures avec des morceaux qui varient à peine. C’est froid, c’est hypnotique et ça emporte très loin. Un peu à l’image de son album K, difficile à trouver, mais qui vaut son pesant d’or… Donato Dozzy épure ici le morceau de Tin Man pour obtenir ce à quoi devrait ressembler tout bon titre d’acid aujourd’hui, masterpiece.

Tin Man – Nonneo (Donato Dozzy Remix)

Les rennais de Darabi sont passés maîtres dans l’art de vous hypnotiser à base de slow-mo music et il est impossible de nier avoir erré dans un état vaporeux sur un de leurs morceaux si vous n’avez pas dormi lors des 12 derniers mois… Après leur premier EP sur Get The Curse Music ou encore le divin Truckin en début d’année, les deux français ont décidé de continuer sur leur lancée et de réquisitionner votre cerveau une fois de plus en remixant Clouded Vision. Alors certes, ce n’est pas tout récent, mais qui s’en soucie lorsque le contrat est pleinement rempli..?

Clouded Vision – Room 101 (Darabi Remix)

Vous savez déjà tout l’amour que l’on porte à Remote, donc on va faire ça vite. Les deux français ont ce que j’appellerais une discographie sans aucune faute, chacun de leurs travaux, si différents soient-ils, sont impeccables. Et Dior ne déroge évidemment pas à la règle… Attrapez le kaléidoscope le plus proche, ça va tanguer.

Remote – Dior

On reste accroché, car arrive selon moi LE morceau de 2010. Ce truc a rythmé mes nuits pendant un très, très long moment… Pas la peine de vous faire un topo sur Motor City Drum Ensemble, vous le connaissez déjà tous, mais autant vous dire qu’en remixant ce titre de Art Of Tones, il a fait fort. La basse est juste monstrueuse, et alliée au vocal de Jaw, ça donne tout simplement un des trucs les plus sexuels que j’ai jamais entendu. Difficile de ne pas se laisser emporter par ce morceau, mais attention tout de même à ne pas partir trop loin, Trace A Line nie toute responsabilité en cas de redescente impossible.

Art Of Tones feat. Jaw – Call The Shots (Motor City Drum Ensemble Remix)

Et comment aborder l’hypnose sans parler de M_nus? Et bien tout simplement en parlant de Items & Things. Vous n’êtes pas sans savoir que Marc Houle, Troy Pierce et Magda ont décidé de quitter la maison mère pour se consacrer à plein temps à leur propre label, qui enchaîne d’ailleurs les sorties prometteuses depuis le début de l’année… C’est d’ailleurs sur cette dernière qu’on va s’attarder un peu ce soir, et notamment sur son « Fixation » sorti à la fin de l’été sur un split EP des trois cités plus haut. Magda remet les choses au clair après un album plutôt décevant et on attend donc avec impatience ses prochaines sorties. En ce qui concerne le titre en question, il s’agit tout simplement pour moi d’un des morceaux les plus réussis de l’année… Cet espèce de synthé fantomatique qui part à 3 minutes et quelques me rend juste dingue, grosse dose.

Magda & Suade – Fixation

Oui, j’enchaîne bien avec dOP. Mais ne vous laissez pas tromper, même si les trois français et Life & Death nous ont plutôt habitués à de la house, Marius & David apportent ici une froideur et un hypnotisme plutôt rares sur le label de Tale Of Us. La montée vers le milieu du morceau, tout en retenue et en frustration est tout simplement jouissive… Le groove de dOP transformé en moiteur technoïde, that’s a bingo.

dOP – After Party (Marius & David Remix)

Et pour finir en beauté : Raudive, aka Oliver Ho. Je vous conseille vivement de jeter une oreille à son travail si c’est la première fois que vous entendez ce nom, ce dont je doute toutefois… Une techno brute et répétitive qui ravira les plus barrés d’entre vous. Pas de concession, on finit en trombe.

Raudive – Sigil

Sur ce, bonnes fêtes jeunes drogués.

1 comment
  1. Alex says:

    Super selection, la photo est fat ! D’où est-elle tirée ?

Leave a Reply