(TAL063) The Midnight Perverts

On débute cette semaine avec un nouveau podcast signé The Midnight Perverts. Découvert l’année dernière aux côtés de Michal Ho sur la compile Full Body Workout 6 de Get Physical, Romeo Ugalde commence peu à peu à se faire un nom dans la nouvelle avant-garde de la scène techno / house. Après un premier featuring sur Dame Music avec Sierra Sam sur le track Queen of Spades, c’est en solo et sur le même label de Bloody Mary qu’il a sorti en septembre dernier son Hooker’s Door EP, un maxi où il égraine sa musique house à la fois deep et disco, pleine de groove et souvent arborée d’une touche un peu weird et justement assez perverse dans l’esprit. Les deux récents remixes que Romeo à réalisé pour Yapacc et Andrade sont aussi à écouter mais on vous conseille surtout de vous attarder sur ses premiers morceaux parus sur Blaq Records en 2009, qui dévoilent une autre facette de son registre musical, cette fois-ci résolument plus dark et techno.

Le mix qu’il vient tout juste de nous réaliser sent bon le soleil et l’open air et ça fait pas mal de bien quand les normales saisonnières commencent a toucher le fond et qu’on commence vraiment à se les cailler. A l’image de sa musique, The Midnight Perverts nous délivre ici un mélange ravissant entre groove et noirceur, grosses basslines et synthés mélodiques. Clairement taillé pour le dancefloor.

_________________________________________________

This week starts with a new podcast by The Midnight Perverts. Discovered last year on a collab with Michal Ho on Get Physical’s compilation Full Body Workout 6, Romeo Ugalde is starting to get a name for himself within the new avant-garde techno / house scene. After a first featuring with Sierra Sam on the track « Queen of Spades », released on Dame Music, it’s on his own, and on the same Bloody Mary’s label that he released last September his excellent « Hooker’s Door » EP. The last two remixes Romeo did for Yapacc and Andrade are also worth listening to, but we strongly advise you to listen to his first productions released on Blaq Records in 2009, that show another face of his musical repertoire, this time way more dark and techno.

The mix he just cooked for us smells like sun and outdoor parties, and this is quite pleasant when the weather is starting to get cold, and when we are starting to freeze to death. The Midnight Perverts delivers us a nice mix of groove and darkness, heavy basslines and melodic synths. Dancefloor tailored.

Download here : (TAL063) The Midnight Perverts – 22.11.2011

Leave a Reply