Zoom | Âme – Primary Structures

En tant que grand fan de Âme, et plus généralement de tout ce qui voit le jour sur Innervisions, c’est avec une attente certaine que je me lançais dans l’écoute de ce Primary Structures avec quelques mois de retard. Frank Wiedemann et Kristian Beyer font incontestablement partie de ces artistes dont l’on souhaiterait les sorties plus nombreuses, chacune d’entre elles étant une véritable dose de fraicheur dans le paysage électronique actuel. On se souvient tous du désormais mythique « Rej », que j’ai eu la chance d’entendre une seule fois en club et qui m’a totalement mis en transe, étant pourtant malade comme un chien ce soir là… Un des morceaux de la décennie, à n’en pas douter. Et lorsque les deux allemands s’attaquent aux compilations mixées, on en redemande à coup sûr, à l’image de leur Fabric 42ème du nom. Pourtant, à l’instar de leurs productions, ces mixes sont trop rares à mon goût. Car si l’on vante à raison les talents de DJ de Dixon, ses deux collègues de label ne sont pas en reste… Et ils nous le prouvent encore une fois avec ce Primary Structures. Initialement paru sur le magazine anglais FACT, il a ensuite été commercialisé par Innervisions. Presque logiquement, j’aurais envie de dire… Ce mix est d’une telle pureté qu’il aurait presque été insultant de le voir ainsi distribué gratuitement, hadopi inside.

Pour revenir sur la compile en elle même, l’intro réalisée par Âme themselves annonce clairement la couleur de l’heure qui va suivre. Subtilité et profondeur seront les maîtres mots. Âme nous entraînent encore une fois sans difficulté dans leur univers, toute tentative de résistance étant vaine. L’enivrement agit progressivement si bien qu’on se surprend à tapoter du pied en rythme au bout de quelques minutes. Pourtant Primary Structures ne peut être réellement qualifié de mix destiné aux clubs… Et c’est bien là que les deux comparses réussissent un tour de force, insufflant à cette sélection sans fausse note ce qu’on pourrait appeler la « Âme touch », de la danse à contre courant. On s’imagine très bien dans un état vaporeux, plus ou moins ambiancé par l’alcool ou autres produits, à danser au gré des morceaux de Charanjit Singh, Tête (aka Âme + I:Cube) ou encore Four Tet… Pour ceux qui comme moi apprécient d’être portés par la musique, qui la vivent comme un fix libérateur, ce Primary Structures est fortement conseillé.

Tracklist :
01 Âme – Intro
02 To Rococo Rot – Forwardness
03 N.D.F. / Dorisburg – Since We Last Met / Sinai Hypnosis (Dub)
04 Von Spar – Daddy Longlegs
05 Charanjit Singh – Raga Megh
06 The Knife – The Seeds
07 Tête – Rotor
08 Ruede Hagelstein – Emergency
09 Lucky Dragons – Typical Hippies & B.D.I. – Industrial Kites
10 The xx – VCR (Four Tet Remix)
11 Âme – Rrose Sélavy
12 Owen Palett – Red Sun No.5

1 comment
  1. Jazz Representetive says:

    Awesomest!

Leave a Reply