(TAL039) Italoboyz

Nombreux sont ceux qui comme moi ont eu un apriori négatif à la découverte d’Italoboyz, voyant derrière un tel pseudonyme un énième groupe au mauvais goût certain. Et pourtant il aurait été bien dommage de s’arrêter sur cet aspect-là du duo italien, surtout après avoir écouté un morceau aussi génial que L’Anagramme, avec son sample de Salvador Dali totalement barré… C’est en 2002 que Marco Donato et Federico Marton décident de s’installer à Londres après dix ans de carrière respective en Italie. Après des débuts en 2006 sur Treibstoff ou Safari Electronique, ils signent un an plus tard leur premier EP sur Mothership, entamant par la même occasion une relation qui semble être faite pour durer. En effet, après la sortie de Viktor Casanova, les italiens enchaîneront sur Mothership avec Where Is London (qui renferme sûrement leurs deux meilleures productions à ce jour) et un premier album intitulé Bla Bla Bla (dont le titre résume à lui seul toute l’excentricité de ce duo étonnant), si bien qu’ils font aujourd’hui partie des artistes phares du label américain aux côtés des excellents Catz ‘n Dogz ou de Voodeux. En parallèle, ils signent de très bons maxis sur des labels tels que Trapez, Material Series ou Get Physical… Aujourd’hui leur réputation n’est plus à faire, et avec une actualité musicale plutôt calme on attend impatiemment une nouvelle sortie à se mettre sous la dent.

Pour nous aider à patienter, Marco et Federico se chargent du 39ème volet de notre podcast. A l’image de la musique qu’ils produisent, ce mix est teinté d’une house groovy et entraînante, souvent assez deep, et prenant parfois des accents un peu farfelus… Parfait pour bien débuter une soirée ou pour une after détente, quand les paupières sont lourdes, les oreilles fatiguées et les corps affalés sur tout ce qui peut s’apparenter de près ou de loin à un canapé.

______________________________________________

Many people including myself had a bad feeling at first glance when discovering Italoboyz, and guessed that another cheap and cheesy house duo was hiding behind this uninspired pseudonym. But it would have been a shame to stay fazed on this aspect of the Italian duo, especially after listening to a track like L’Anagramme, which is still clearly one of the greatest pieces of tech-house I’ve ever heard… It’s in 2002 that Marco Donato and Federico Marton decided to settle down in London, after ten years of career in Italy. After debuting in 2006 on labels such as Treibstoff and Safari Electronique, they released their first EP on Mothership in 2007, initiating at the same time a relationship made to last. Indeed, after the release of « Viktor Casanova » in 2006, the two Italians dropped « Where Is London » and their debut album « Bla Bla Bla » (the title alone sums up the whole eccentricity of the duo), still on Mothership, so that they are now among the leading artists of Claude VonStroke’s label alongside the excellent Catz ‘N Dogz or Voodeux. In parallel, they also signed some very good records on Trapez, Get Physical and Material Series…Nowadays their reputation is second to none, and fans are eagerly awaiting a new release after a little period of musical absence.

To help us wait, Marco and Federico took care of the 39th Trace A Line podcast. Just like the music they produce, this mix is full of catchy and groovy house, sometimes deep and sometimes more wacky…This is the kind of mix to listen to at an afterparty, when the eyelids are heavy, the ears are tired and the bodies are sprawled on anything that might resemble closely or remotely to a sofa.

Download here : (TAL039) Italoboyz – 30.03.2011

2 Comments
  1. Anonyme says:

    Ils ont l’air vach’ment payday quand même.

  2. enrique says:

    peut être mais c de la bombe ce qu’ils fonts ;)

Leave a Reply