Boris et Jean-Michel font un coma ethylique

reykjavik

Et voilà, j’en étais sûr. J’ai beau avoir passé la journée à répéter mon texte pour savoir quoi écrire dans ce premier article, je me retrouve une fois de plus devant une copie blanche, et avec rien à raconter…

Bref, toujours est-il que je suis Karge, les fluokids repentis m’auront sans doute déjà croisé sur le désormais défunt SplashMyMilk, probablement le glob qui a le plus compté dans ma courte carrière de rédacteur (environ 2 mois). Alors que je passais mon temps à vous assommer de fidget et de Valérie sur SMM, j’ai décidé d’adopter une démarche toute autre pour ce nouveau blog. Exit donc les « tracks que quand tu l’entends ta cervelle elle explose tellement fort que ta grand-mère fait une crise cardiaque sur le dancefloor en mangeant des chips », j’essayerai ici de faire preuve d’un peu plus de bon goût. Car oui les goûts évoluent, et je pense que les miens ont pas mal évolué après tout ce temps, ce que je vais tenter de vous montrer dès à présent.

Pour ouvrir les hostilités, j’ai choisi de ne pas faire preuve d’originalité en commençant direct par un Allemand chauve qui fait de la techno (encore un!). Celui-ci se nomme Boris Brejcha, et c’est sans doute un de mes plus gros coups de cœur de ces derniers mois. Le morceau ci-dessous résume tout ce que j’aime dans ce que j’appelle la « deep techno »: à la fois au ras du sol et très haut dans les nuages, une techno carrée et aérienne, qui oscille entre montées jouissives et basses chaleureuses. A écouter tard dans la nuit…

Boris Brejcha – Lost Memory

On poursuit avec l’une des dernières sorties de Cecille Numbers, selon moi un des meilleurs labels actuels en matière de deep et tech house. Un morceau hypnotisant, très dancefloor, difficile de résister à un tel groove (enfin j’pense).

Ethyl & Huxley – Ten 1.

Je termine avec l’une de mes récentes révélations: Jean-Michel, un groupe malheureusement trop peu connu qui fabrique une IDM décalée, voltigeuse, parfois nostalgique. Pas facile de décrire Jean-Michel avec des mots, le mieux reste encore d’écouter…

Jean-Michel – Baiser Tm

Voilà, j’en ai fini avec ce premier article, j’espère qu’il vous plaira!

4 Comments
  1. A Shebang says:

    moi, il me plait bien cet article. boris brejcha est bon (j’avais déjà « Schlafentzug »), faut que j’ecoute son Mein Wahres Ich en entier.

  2. Saint-James says:

    Coucou à vous, j’étais déjà un gros fan de J’ai des Amis Schlags mais là vous vous dépassez carrément et j’adhère encore plus à votre ligne éditoriale de qualité !

    Continuez comme ca, c’est vous l’avenir des blogs, votre son est énorme !

    En passant je fais des mixtapes assez décalées donc si ca vous branche vous n’avez qu’à jeter un coup d’oeil sur la #1 et #2 sur :

    http://mixtapedureve.blogspot.com/

    Voilà dites moi ce que vous en pensez et continuez à nous bombarder d’excellents sons !

    ps : en passant je vous conseille Igorrr un artiste totalement surréaliste.

  3. walkmAn says:

    Bon, le Boris Brejcha débourre sévère, rien à dire. J’aime bien aussi le morceau des deux mecs au nom imprononçable, mais par contre, j’ai du mal avec Jean-Michel, et avec une grande partie de l’electronica en général :/
    En tout cas bon premier post.

  4. AK says:

    Ceci est un article de PD

    Signé : un anonyme qui se reconnaitra .

Leave a Reply